mercredi 15 janvier 2014

Mardi, la gravité gandaflique


Si vous venez au festival d'Angoulême, viendez me voir:

JEUDI 30/01:
-12h00-13h30: intervention à la bulle jeunes talents avec le SNAC (Groupement des Auteurs de Bande dessinée), histoire de parler du métier avec les futurs auteurs.
-16-18h: dédicace au stand de  La Revue Dessinée 

VENDREDI 31/01:
-13h16h: dédicace au stand Dargaud
-17-18h: Rencontre Télérama " Il n’y a pas de quoi rire ? si, justement !" avec Catherine Meurisse et Lisa Mandel au forum du Nouveau Monde télérama.

SAMEDI 1er/02:
12h30-15h: dédicace stand Dargaud

DIMANCHE 2/02:
10h30-12h30: dédicace au stand de la Revue Dessinée
13-16h: dédicace au stand Dargaud

à bientôt!





00carte


page01


page02


page03

page04

page05

page06


page07

page08

page09


page10


page11



SOURCES: 
-L'image de la carte vient du superbe site Morbid Anatomy (du moins son lien). En fait, il s'agit d'une image tirée d'une collection de globes occulaires du National Museum of Health and Medicine. de bien belles images à regarder au petit déjeuner! 

-La scène de combat dont je fais référence est celle-ci:
Le lasso de 700 mètres va atteindre Gandalf. Heureusement que Balrog flambe, sinon, on ne le verrait pas... à près d'un kilomètre de là.

-Bon! il est temps de vous rappeller vos cours de physique que vous avez suivis à un âge pubertaire (et donc oubliés). La plupart des chiffres donnés dans cette note sont obtenues grâce à la fameuse formule: D= 1/2gt²
ça permet de calculer la distance parcourut par un corps quand il chute et selon une certaine durée. vous suivez? OU de trouver combien dure une chute d'une certaines distance.
D= distance (en mètre)
g= la force de gravité. En supposant que celle qui régie dans la terre du milieu est la même que sur la terre, alors g=9,8 (c'est comme ça, faites pas chier), t= le temps
Si Balrog chute pendant 12s , ça fait:
D=1/2 x 9,8 x 12² = 705, 6m

Fastoche. Vous n'avez pas d'excuse, j'ai bac Es, je pige ça.
Maintenant, je n'ai pas fait tous les calculs non plus, parce qu'après ça se corse et que j'ai que bac Es; j'ai tout pompé sur ce site en anglais
C'est pareil, sauf que g est remplacé par a. Mais c'est toujours 9,8. 

 

108 commentaires:

Alec Eiffel a dit…

Il me semble que c'est "pire" dans le bouquin, les deux zigotos chutent durant des lustres et finissent le combat en hait d'une montagne (j'la flemme de vérifier).

Gandalf résiste sans doute à cette chute car c'est un peu l'équivalent d'un "demi-dieu". Par contre cette info rajoute son lot d'incohérences au "scénario"... mais bon, personne n'est venu chercher des poux au vieux Homère à propos de l’Odyssée, alors on va laisser couler pour cette fois.


Arthur a dit…

Merci Prof ! Sauf qu'en chute libre la vitesse n'augmente pas indéfiniment à cause des frottements de l'air et la vitesse limite (ou vitesse terminale) dépasse difficilement les 300 km/h (environ 80 m/s).

Longue vie au Prof

Serge Delbono a dit…

Néanmoins :
- Il y a le frottement de l'air: à 294m/s il est loin d'être négligeable (surtout s'il a de grandes oreilles)
- La gravité dans les terres du Milieu (je ne parle pas de Marseille...) est peut-être différentes.

Unknown a dit…

Peut-on considérer que le Balrog est ailé et donc freine sa chute pour attendre que le magicien vienne lui péter la tête ?

Et oui, dans le bouquin, la chute dure plusieurs jours et se termine au sommet d'une montagne.
Logique, puisque son point de départ (à la chute) était dans des sou-terrains...

Tout ça tendrait à nous faire conclure qu'essayer d'appliquer un raisonnement scientifique à des faits et des personnages magiques est un peu caduque.
...
Sauf si Prof parvient à nous expliquer le fonctionnement de l'Anneau unique. Alors là, bon, làa, alors, oui, là, voilà.

Marion a dit…

Heureusement que les artistes ne respectent rien, et surtout pas la physique! sinon on s’ennuierait. Mais j'avais envie de dessiner Balrog en caleçon.

Glorfindel a dit…

Et comme il est bien connu que la terre du milieu est dans le vide on peut négliger les frottements mais alors pourquoi il a les yeux qui saignent ? un clou qui traînait ?

Nannig a dit…

Whopopopop et le référentiel, c'est indispensable ça en physique le référentiel. Et oui on va faire chier parce que d'une c'est pas dit que g soit égal à 9,8 comme chez nous et de deux les lois de la physique chez eux sont même peut être complètement différentes (sans doute à ce niveau là du coup!)

Yoann Métreau a dit…

Et est-ce que g change au fur et à mesure qu'on se rapproche du noyau de la terre (du milieu ou pas d'ailleurs) ?

Nicolas Garguilo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
devanz a dit…

En plus du problème de frottement / vitesse limite déjà évoqué, la force de gravité ne devrait-elle pas se modifier à mesure qu'on pénètre significativement dans la Terre (comme c'est le cas ici) et qu'on se retrouve "entouré" par sa masse (plutôt que de l'avoir sous les pieds) ?

Nicolas Garguilo a dit…

Attention ! On dit "UN" Balrog ou "LE" Balrog. C'est pas son petit nom mais le nom d'une espèce.

Balrog (nom), c'est un type dans Street Fighter.

svenizkypeur a dit…

Mais Professeur, vos calculs négligent les frottement de l'air : pour connaître l'altitude réelle du pont de Khazad-dûm, il faudrait savoir si les balrogs ont des ailes (c'est le cas dans le film, donc on va considérer que oui avant d'entrer sur un débat sur les oreilles des elfes). Pour la chute de Gandalf par contre, la formule classique s'applique jusqu'à ce qu'à la vélocité maximale. Je considère qu'entre le moment où il se prend le fouet du balrog et le début de sa chute (30 secondes, donc), les deux sont immobiles.

Apparemment, la vitesse maximale en chute libre pour un humain est de 44,7m/s, vitesse atteinte en 9,6s. Cela nous donne une distance parcourue de 780m en 17s : le balrog est donc 780m sous le pont quand Gandalf le rattrape. Pendant leur lutte, ils tombent à peu près à la vitesse du balrog (le volume de Gandalf est négligeable). Mais on ne sait pas quelle est cette vitesse, car on ne sait pas à quelle hauteur était tombé le balrog quand il a attrapé Gandalf ; on peut obtenir un encadrement sachant que Gandalf le rattrape, mais je n'ai pas envie de faire le calcul, surtout que je n'ai même pas tenu compte de la variation de la gravité au cours de la chute.

Cymon a dit…

Yep ! les frottements de l'air rendent caduque les calculs. Et oui il y a de l'air sinon pas de combustion.

Matthias Havrez a dit…

On dit effectivement "Le" Balrog parce que c'est son nom a lui tout seul, et qu'il y en a qu'un. The Balrog of Morgoth.
Et je suis de ceux qui estiment que la gravité est la même que sur Terre.

CyberPi a dit…

Nononononon, il y a bien plusieurs Balrogs. Ce sont Maiar corrompus par Morgoth.

Pour les ailes, il y a débat. Mais si celui de la Moria en a c'est qu'il ressemble à une grosse poule, vu qu'il chute comme une andouille.

Ce qui n’empêche pas ses ailes de le freiner ;)

http://lotr.wikia.com/wiki/Balrogs

Kaal a dit…

Un autre élément me choque dans cette chute.
Gandalf parvient à rattraper le Balrog pendant la chute. Or le Balrog est plus lourd que Gandalf (bon, on ne les a pas pesé non plus évidemment). Cela voudrait dire que le magicien gris n'aurait jamais pu le faire sois-même non ?


Scénariste (qui a aussi été maitre du jeu de Donjons& Dragons) : "...heuh... oui.. mais ... C'EST MAGIQUE VOILA !".

J'attends un signe de vie de votre part avec schokobon et roulades de chaton.

Coq a dit…

Je considère également qu'on dit un balrog, ils y en avait plusieurs qui obéissaient à Morgoth et si ma mémoire est bonne Sauron était leur frère. Ce sont au troisième âge des créatures oubliées dont aucun recensement n'existe (va les chercher au fin fond de la Moria toi...).

Concernant la gravitation, Tolkien ayant bâti son univers comme une origine alternative à notre Terre, considérer que g=9,8m/s² me semble cohérent et acceptable :-)

Quant à la profondeur du trou, pas besoin de s'arrêter à ce genre de considération puisqu'au cours du premier âge la terre du milieu est grosso-modo plate, jusqu'à ce que Manwë et ses potes s'énervent, arrachent leur lopin de terres éternelles aux jardins de la populace et modifient quelque peu les principes de la physique au passage.

Bref, tout va bien :-)

Unknown a dit…

Effectivement, c'est UN Balrog et d'ailleurs, selon le Silmarillon, Sauron en est un.

Marion a dit…

ATTENDEZ! je ne dis pas que Gandalf peut filer à cette vitesse. je dis justement que pour qu'il puisse rejoindre Balrog, il faudrait qu'il file à cette vitesse. Ce qui est impossible (frottement et tout ce que vous voulez). Je ne dis pas "ouah c'est incroayble d'aller aussi vite" , je dis "c'est pas possible d'aller aussi vite"

martin julien a dit…

«Finalement, Balrog est un peu surnaturel»
Gandalf aussi.
Gandalf n'est pas humain. C'est un Istari (un quart de dieu, en gros)
Donc l'aura Héroïque anti-physique agit autour de lui tout autant qu'autour du Balrog!

PAR CONTRE, si vous voulez une grosse erreur de tonalité épique/scientifique, jetez un coup d'œil à Ambre : Roger Zelazny plante un récit beau et intéressant à l'aide d'une seule considération scientifique.
C'est un tel plat que ç'en est presque beau!

personne a dit…

petit a) le feu du balrog ne sert pas qu'à faire joli, ça fait parti de son être et donc son poids et l'action de la gravité sur le sus-dit animal est sans doute beaucoup à revoir...
petit b) Gandalf c'est pas seulement une bête robe magique, c'est aussi un track-pants de compét de base-jumper, y'en a même qui dise qu'ils l'ont vu voler... (enfin bon l'herbe à pipe de la comté hein...)
petit c) et sinon dans les délais il faudrait aussi se baser sur une base de calcul du temps: si le film montre les actions au ralenti ça change tout. donc il faudrait regarder la vitesse d'écoulement d'une goutte de sueur ou comparer à la vitesse mouvement que l'on peut voir en même temps pour avoir un référentiel temps correct...
...
font tout à moitié ces scientifiques...

Phil a dit…

@Kaal Il va falloir réviser ses cours de physique. 2 objets tombent à la même vitesse quel que soit leurs poids (la formule a été donné en source et tu peux bien voir que le poids n'est pas une variable de l'équation).

Quand, dans la vraie vie, tu vois que 2 objets que tu considères avoir des poids différent ne tombent pas à la même vitesse, c'est uniquement à cause de leur forme (et donc des frottements de l'air sur cette forme).

Par contre, un objet qui est plus lourd, fait plus mal quand il tombe (la masse rentre en compte dans l'énergie que possède l'objet qui tombe).

Unknown a dit…

1/ éclate de rire dans le bureau
2/ comprends enfin une formule de physique
3/ reste à faire un billet sur la perception du temps quand il se passe un évènement stressant. afin de remettre tout ce petit monde à un vitesse acceptable.

Phil a dit…

@Marion C'est pas plutôt gandaLFique dans le titre?

martin julien a dit…

Heu, je me dois de compléter mon message : D'abord merci pour cette belle note, c'est très bien vu et elle m'a fait bien rire, et ensuite ma précision sur les Istari, je m'aperçois que, cité comme ça, ça casse les pieds et c'est pas pertinent : sorry, donc.

Karine Marasligiller a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
fhoubart1 a dit…

Bref, c'est divertissant, mais totalement faux dans la logique scientifique.
Se baser uniquement sur une seule formule, alors que la chute libre, c'est une multitude de calcul qui intervient, c'est juste amusant, pas scientifique.

Waye a dit…

C'est vraiment dingue les coïncidences !

Article de Nioutaik publié hier soir : http://nioutaik.fr/index.php/2014/01/14/659-la-physique-des-films-cest-vraiment-nimporte-quoi

:D

Lau a dit…

Oui... ça pose questions:
- est-ce que g=9.8 sur les Terres du Milieu ?
- est-ce qu'un Balrog de type Morgoth sait utiliser un pouvoir spécial de ralentissement de chute de type "feuille morte" ?
- est-ce qu'un magicien de type "gris" dispose de pouvoirs permettant de défier les lois de la gravité (et du coup devenir un magicien de type "blanc") ?

Kaal a dit…

@Phil, merci bien de la réponse.
La physique n'est pas vraiment mon fort.

Les petites tables a dit…

Nous avons eu la chance de par notre travail de rencontrer un excellent barman qui en plus de nous avoir fournie la recette du Litchi Martini (délicieux à la vue comme au goût), nous en a donné l'histoire. Nous vous proposons ce soir, dès 17h de retrouver la recette de ce cocktail ! Si celle ci vous a plu, nous vous invitons à nous laisser un commentaire en répondant à la question suivante: Voudriez vous voir plus de cocktails-history sur notre page ?

Merci et bonne continuation !!

Pingouin Argenté a dit…

Chère Prof, L'échelle de la vue coupe est complètement fausse, c'est à 4400km qu'on atteint le noyau, pas 4.4 km.
Cordialement

Dominique Marie a dit…

Comme déjà relevé, le frottement limite la vitesse mais il faut aussi prendre en compte la diminution de l'accélération de la pesanteur quand on se rapproche du noyau comme expliqué ici (http://hyperphysics.phy-astr.gsu.edu/hbase/mechanics/earthole.html")

Garfield Pooky a dit…

Entre la gravité qui augmente quand on se rapproche du centre de la planète (logique) et les frottements de l'air (encore logique), il manque quelques petits trucs.

Aaaah que c'est beau, un ralenti cinématographique qu'on suspend uniquement le temps que Gandalf leur conseille de fuir.

En fait, il manque un gros point dans ce raisonnement : si c'est faisable de chuter autant et aussi vite, et qu'on finisse sur une montagne, à quelle distance de la surface se trouve cette fameuse montagne (et donc ce "pays caché") et du coup, quel est le rayon de cette planète ?

A moins qu'ils aient tout traversé, le noyau et tout, en magicien et bête déjà enflammée de toute façon qu'ils sont ? Avec la survitesse ils ont donc traversé et fini de l'autre côté, s'arrêtant bien comme il faut après avoir freiné pendant des jours sur une montagne ?

Mathieu a dit…

Kaal : le temps de chute n'a rien à voir avec la masse des objets. Un kilo de plomb tombe à la même vitesse que 2 kilos de plomb. Galilée en a fait l'expérience en lançant deux poids depuis la tour de Pise, c'est connu depuis des siècles.

Par contre, un objet peut atteindre une vitesse maximale en chute libre quand la résistance de l'air devient égale à la gravité.

Pour la scène en question, les 12 secondes initiales sont mal calculées, parce qu'il y a un ralenti. Admettons que le montage cinématographique la fasse 3 fois plus lente que réelle. De la chute au coup de lasso, il y aurait seulement 4 secondes (dont une pendant laquelle Gandalf se retourne). Le lasso mesurerait donc seulement 156,8 mètres.

C'est pour la suite que ça se complique, et là c'est vrai que c'est incompréhensible : pourquoi Gandalf, accroché avec presque la moitié de son corps en haut du pont, n'arrive-t-il pas à se hisser en haut, fort comme il est (capable de battre le balrog, quand même)? Pourquoi reste-t-il si longtemps accroché?
A mon avis, ça aurait été plus crédible qu'une autre partie du pont cède rapidement, suite au choc provoqué par le lasso.

Pour la durée de la chute de Gandalf jusqu'à ce qu'il rejoigne le Balrog, je n'ai qu'une seule explication : c'est coupé au montage. Merci la réalisation cinématographique!

Quant à savoir combien de temps ils ont chuté pour arriver au fond, et si c'est possible de chuter à une telle profondeur dans l'eau sans se faire bobo (parce que c'est magique), c'est un autre débat.
Il y a aussi ce qu'il se passe après pour arriver au sommet de la montagne. Il a dû en baver le Gandalf, mais il est super balèze en tout cas.

Blue a dit…

La note est amusante comme d'habitude, ceci dit malheureusement complètement fausse ...

En dehors des considérations mathématiques déjà vue au dessus, considérer qu'un ralenti ai ramené une scène de 30 secondes à 34 secondes est complètement absurde ... ET la scène de la chute du Balrog ET celle de Gandalf sont très largement ralenties, et pas de 10%, mais plutôt de 300 ou 400. Je n'ai pas le film sous les yeux pour vérifier, mais clairement 10% de ralenti ça serait juste à peine perceptible.

Bref, dommage ...

Olga Asmus a dit…

D'abord, 9.81m/s^2 c'est sur la Terre au niveau de la surface. Mais surtout, si le trou est effectivement sans fond, et qu'on suppose raisonnablement que la terre du milieu est sphérique, alors il s'agit simplement d'un trou qui va jusqu'aux antipodes. Auquel cas, en tombant dedans, la force de gravité diminue progressivement, s'annule au centre de la planète (il fait chaud mais c'est pas ça qui va effrayer un Ballrog quand même) puis s'exerce vers le "haut" (c'est à dire vers Gandalf). Le Balrog oscille donc, et on peut supposer que 12 secondes c'est le temps pour faire un aller retour (moins la longueur du fouet, perdue à cause du freinage aérodynamique). Sachant que la gravité en surface a effectivement l'air d'être de l'ordre de 9.81m/s^2 (vu la façon de marcher d'un Gandalf), calculez le diamètre de la terre du milieu !

Titbout2 a dit…

Comme certains autres commentaires : le balrog a des ailes, donc frottement/résistance de l'air, ça réduit pas mal la vitesse, et il est donc normal que Gandalf puisse le rattraper car il chute lentement.
Ensuite, dans cette scène il y'a plein de ralenti, la chute du balrog (qui tombe très lentement tout de même) de Gandalf etc....

Ensuite, la vélocité max est atteinte rapidement et ne progresse plus (ou du moins, plus lentement).

Quand à la chute de plusieurs hmlinutes/heures/jours, bon on est dans un monde magique, le Balrog est un Démon, Gandalf un demi dieu, ils peuvent passer d'un monde à l'autre pendant leur chute nan?

Phil ZeBeast a dit…

Une petite question, outre le fait que le Balrog peut ralentir sa chute grâce à ses ailes (car sans ses ailes, sa vmax sera supérieure à celle de Gandalf). Comme le Balrog surchauffe l'atmosphère autour de lui, quel sont les effets au niveau thermodynamique ? Et Gandalf ne risque-t-il pas de prendre l'aspiration ?

Nassim a dit…

Sur la partie où le Balrog attrape Gandalf avec le lasso, je dirais que c'est un poil tiré par les cheveux, la chute étant clairement au ralenti.

Derrière je suis plus partagé, il faut effectivement prendre en compte les frottements. Pour un homme qui tombe en chute libre la vitesse maximale, c'est à dire celle où l'air oppose suffisamment de résistance pour que l'on n'accélère plus, est d'environ 180km/h, qu'il atteint au bout d'environ 12 secondes (pendant lesquelles il aura parcouru 500m et non pas 700 comme s'il était dans le vide... sachant que ça dépend de la forme et du poids de la personne tout ça).
Pendant les 20 secondes (je suis généreux avec le ralenti) que Gandalf met à tomber, le Balrog parcourera du coup à sa vitesse max de 180km/h 1 km tout rond.

Là ça devient difficile, rattraper 1,5 km en 17 secondes ça veut dire aller 320 km/h plus vite que le Balrog, ce qui même si Gandalf était lancé à pleine vitesse serait impossible sans propulsion (un parachutiste pro en piquet passe à peine les 300 kmh, donc 500 km/h faut un jetpack)
Cela dit 300 km/h ça veut quand même dire 120 km/h plus vite que le Balrog, donc rattraper le 1,5 km en 45 secondes (allez, en 1 minute le temps qu'il accélère quand même).

M'enfin ça ferait quand même 1 minute 30 que le Balrog tomberait, ce qui, belle coïncidence, nous fait retomber vers les 4,4 km parcourus. Il n'y a pas sur Terre de trou naturel de plus de 400m à priori, mais bon, c'est les terres du milieu tout ça.

Y a aussi le problème que l'épée semble tomber bien droite, et que du coup elle doit être mieux profilé que le Balrog ou Gandalf et devrait donc tomber plus vite. Rattraper le Balrog, oui, rattraper l'épée, non !

Donc en bref : exagéré, oui, complètement aberrant non (quand on considère un monde de magiciens, armées fantômes, anneau qui rend invisible, oeil qui voit au bout du monde et monstres en feu). En tout cas ça me gêne moins que le complet non-sens physique dans Gravity qui force Georges Clooney à se sacrifier quand en toute logique Sandra Bullock n'aurait qu'à faire une mini mini mini mini traction pour qu'il soit propulsé jusqu'à elle...

Azmar a dit…

La chute du Balrog, le coup de fouet, et la chute de Gandalf : dans le film, tout se passe au ralenti/est monté de manière à ce que tout ce qui nous est montré en une minute se déroule en fait dans une intervalle de quelques secondes.
Du coup, oui, tout ces calculs auraient sans doute été exact en prenant un cas de figure complétement différent. Là, ça ne correspond pas. Donc, pas génial.
Nope.

CherryTree a dit…

Hé ben le frottement du fond de l'air est frais, ici! :)

Toi aussi, Marion... Balrog en caleçon.

C'est trop.

Les gens ne sont pas prêts.

Yoann Pluvinet a dit…

Déjà je commencerais par dire que j'adore ce blog, et que j'attend toujours avec impatience le jour de la sortie d'un nouveau.
Mais la cher profe, tu as oublié quelques détails :
1 le balrog a des ailes ( et pas que pour faire joli selon les écrits de tolkien )
2 gandalf, et le balrogs son de base des êtres surnaturels, les lois de la physique ne doivent donc pas s'appliquer de la même façon
3 un journaliste télérama est amateur de blockbusters =)

Merci de m'avoir écouté chère profe, j'ai encore pris un plaisir énorme a lire ta leçon, a la prochaine

Mathieu JACQUEMONT a dit…

Alors oui mais d'une part cela ne tiens pas en compte le fais que le Balrog a des ailes donc la force de frottement avec l'air est bien plus élevé pour Doudoune (c'est pas ça le nom du balrog ?.. Ah Flamme D'Udun autant pour moi) du coup ça explique pourquoi Gandalf le rattrape (mais pas son épée).

D'autre part cela prend la décision arbitraire que la gravité de la planète de la Terre du Milieu est la même que celle de la Terre. Alors que, les différents édifices (plus ou moins phallique) montrés, dénotent des facilités architecturales impossible sur Terre, ce qui pourrais suggérer une force gravitationnel inférieur.

Marion a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marion a dit…

La dernière fois que j'ai eu autant de commentaires, c'était à cause d'un sujet sur "l'évolution".
Je dis pas que j'ai tout bon, je dis même que je suis nulle en maths.

Je dis juste qu'appliquer des calculs terrien à un film aussi cosmique, c'est rigolo.

Non mais vivement qu'on parle de Star wars, on va bien se marrer!

CherryTree a dit…

Tu n'oserais pas




(attention: piège)

fabien christin a dit…

Toujours aussi marrant. Par contre n'y aurait-il pas une erreur d’échelle sur le dessin du noyau de la Terre? S'il n'a chuté que de 4400 mètres, il est encore loin du noyau qui lui est a 4700 kilomètres!

Yannick Huet a dit…

Cours de magie de 8 à 78 ans, à votre domicile ( si vous résidez en Île-de-France. Magicien professionnel en close-up et salon depuis 30 ans, vous propose toutes ses animations à réserver. Tours en Faites naître une passion pour vous même, et chez les autres à venir. Vous avez toujours rêvez d'apprendre les arts de la prestidigitation et de l'illusionnisme, alors ce stage est fait pour vous. Sachez divertir et amuser vos amis et votre famille avec des tours simples à réaliser, tout en ne sachant pas manipuler et en ayant des effets très visuels! Si par-contre vous désirez apprendre les bases de la prestidigitation, en y mettant plus de temps, pas de "problème", mais il vous faudra plus de temps. Tous à réaliser avec: Cartes, pièces, balles, cordes et ficelles, dés à jouer, cigarettes ( non allumées ) et aussi des expériences de mentalisme seront à votre portée avec un peu d'entrainement et de présentation. Faites naître une passion pour vous même, et chez les autres à venir. Tentez l'expérience, et pourquoi pas un jour devenir magicien! Site officiel: ( Magie et illusionnistes ). On pourrait résumer cette profession à cette phrase: Trouvez un métier qui vous plaît, et après vous n'aurez plus jamais à travailler de votre vie. Un métier ça s'arrête un jour, une passion jamais...

nasser bouguerra a dit…

Peut être que le Balrog (le et la première lettre en majuscule ^^) a un fouet élastique, de plus on ne sait pas si du coup ayant accroché le magicien au 50 nuances de gris ne l'a pas fait remonter et donc permettre leur rencontre et donner le combat épique qui va bien.
Mais pire encore, sachant que le bâton, toge ou autre est apparemment ignifugé ou dans une aura magique cela annulerait la gravité donc pas scrach et le combat se poursuit jusqu'en haut de la colline (ben oui comparée à la chute...).

Phil ZeBeast a dit…

Pour le coup, ce n'est pas un calcul terrien, c'est un calcul théorique : d'un coup on se débarrasse de toute une partie du problème, avec ces histoires de mécanique des fluides bien chiante.

Quoique, je crois que la formule pour calculer la vmax d'un objet à partir de sa surface de pénétration et de sa masse est accessible.

Reste à évaluer la taille du Balrog et de ses ailes, sachant que l'on a déjà la vmax pour un humain dans les commentaires.

Si Gandalf rattrape son épée, c'est peut être que celle ci est très légère ? (en mythril ?)

Aleister muramasa a dit…

Et si le Balrog tire sur son fouet, Gandalf ne descend pas plus vite?

Benoît Kloeckner a dit…

@Phil : non, vous faites la même erreur que Allègre en son temps !

Dans l'air, à forme et texture équivalente les objets plus lourds tombent plus vite.

1. La force de gravité est proportionnelle à la masse : F = g*m ;

2. L'accélération est proportionnelle à la force subie, et inversement proportionnelle à la masse : m*a = F

Ainsi, en l'absence de frottements on a m*a=m*g donc a=g : l'accélération ne dépend pas de la masse.

3. La force de frottements est (en gros) proportionnelle à la vitesse, avec un coefficient de proportionnalité qui dépend de la forme et de la texture de l'objet : Frottements = k * v.

Ainsi, deux objets de même forme et texture (même k) mais de masses différentes m1 et m2, accélèrent différemment :

m1 * a1 = m1 * g - k * v1
donc
a1 = g - k/m1 * v1
et de même
a2 = g - k/m2 * v2

On voit que la masse divise le coefficient de frottement, donc plus la masse est grande moins les frottements ralentissent la chute.

Nicolas Kempf a dit…

D'après ce que j'ai compris je ne sais plus où, il y a une ellipse entre la chute dans le gouffre et la fin du combat sur la montagne : les deux adversaires sont ressortis, se sont poursuivis à la surface et se sont collé la peignée ultime en haut d'une chaîne de montagnes. Indice dans ce sens est d'ailleurs fourni par la neige (neige-t-il dans les profondeurs ? Là, on serait en pleine science-fiction).
Cela dit, le "pays caché" est une idée fascinante.

M. Toulousain a dit…

La gravité diminue lorsqu'on se rapproche du centre de la Terre (seule la masse 'en dessous' compte, le reste s'annule). Même que, au centre de la Terre, ben, elle est nulle ; en revanche, il fait un peu tiède.
Bref, un corps qui chute accélère toujours, mais moins, quand même.

martin julien a dit…

En y réfléchissant bien, et en dehors de la qualité de la note, qui est très drôle, je pense que le Seigneur des Anneaux n'est pas le meilleur exemple pour tourner en dérision les erreurs de physique Hollywoodienne...et Star Wars, ben...pas non plus!!

-le SDA est ancré dans la fable, la création même de cet univers est magique. Les erreurs physiques sont donc peu visibles et parfaitement explicables.

-Star Wars, que vous citez pour rire dans votre message...est de la fantasy!
De la fantasy déguisée, mise à la sauce SF, juste pour le goût. Néanmoins, SW prend de telle liberté avec la physique que c'est une gageur d'y repérer un moment "crédibe". Corrolaire : c'est donc peu pertinent...à part pour les m*dicl*riens.
(Mais ils sont une injure à la saga : toute allusion à ces organismes symbiotiques véhiculant une force occulte (idée grotesque)sera sévèrement et impitoyablement réprimé à coup de décolleuse à papier peint appliqué sur le postérieur du contrevenant!)

Il n'en reste pas moins que les travers de la physique hollywoodienne sont beaucoup plus savoureux dans des blockbusters qui se veulent "réalistes", tel Star Trek, Avatar, Cloud Atlas, Robocop...

Enfin, ce commentaire est écrit assez légèrement. En bon cuistre je ne saurais pas trouver les idées pour une planche telle que vous l'avez créé. Merci beaucoup!

Mikolka a dit…

Bonjour Prof,
Je n'ai pas lu les commentaires, donc je vais peut-être répéter ce quelque chose qui a été dit précédemment.

GANDALF N'EST PAS UN HUMAIN. C'est un Maiar, une sous-divinité proche qui appartient à la classe des Ainur. Ce sont les auxiliaires des Ainur, les êtres dont le chant a créé l'univers.

Donc tout est faussé... En bonne logique, si la prémisse de l'implication est fausse, tout est possible !

Mikolka a dit…

Bonjour Prof,
Je n'ai pas lu les commentaires, donc je vais peut-être répéter quelque chose qui a été dit précédemment.

GANDALF N'EST PAS UN HUMAIN. C'est un Maiar, une sous-divinité qui appartient à la classe des Ainur. Ce sont les auxiliaires des Ainur, les êtres dont le chant a créé l'univers.

Donc tout est faussé... En bonne logique, si la prémisse de l'implication est fausse, tout est possible !

Phil ZeBeast a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Phil ZeBeast a dit…

@Benoit Si c'est bien à moi que vous répondiez, je me suis peut être mal exprimé, mais je suis parfaitement d'accord.

Je parlais de masse justement à propos de frottement dans l'air. D'où ma réflexion sur l'explication possible de la lenteur de l'épée...

Xirius_Thir a dit…

Cette chute avec le balrog m'as bien moins choqué que ce que l'on peut voir comme aberration dans le Hobbit .. a savoir une dizaine de gars qui se battent contre des milliers de gobelins dans leur grotte, pour finir a faire de la luge tous ensemble sur un ponton en rondin complètement niqué et ceci le long d'une falaise sur au moins 500 m et finir en bas sans aucune égratignure ou presque .. et la scene des géant de pierre ou les nains et le hobbit reste accroché sur un parrapet de 50 cm, sur une des jambes, pendant que le géant se bat avec un autre et qu'il se prennent pas mal de pierre de plusieurs kilo et vont même jusqu'a sauter de jambes enb jambes .. le tout sans qu'aucun ne tombent ni ne soit blessé ..
Ce n'est pas de la magie là .. juste du grand n'importe quoi ..

Kristofer Lorent a dit…

Je vois plusieurs erreurs de raisonnement dont certaines ont été évoquées dans les commentaires précédents (je ne les ai pas tous lu, donc j'espère ne pas faire que répéter).

La plus importante me paraît être le fait que l'action se passe dans les Terres du Milieu, qui ne sont pas la Terre. Je ne pense pas que la gravité de ce monde ait été étudiée jusqu'à présent...

De plus comme le dit quelqu'un, après une chute extrêmement longue, les deux protagonistes, tous deux de nature magique, se retrouvent à combattre au sommet d'une montagne. On peut donc en déduire que le gouffre en lui-même est de nature magique, donc par définition non soumis aux règles de la physique.


Par contre je ne suis pas parvenu à déterminer si c'est le lasso ou les jambes de Gandalf qui s'étiraient...

i vous voulez vraiment perdre vos yeux, je vous invite à regarder Alien VS Predator, où une jeune femme ayant échappé de peu à une explosion nucléaire (après avoir échappé à plusieurs dizaines d'Aliens nés à partir de seulement une douzaine d'humains) court en débardeur dans la nuit Antarctique (et transpire presque sous l'effort) en brandissant un bouclier fait d'un crâne d'Alien dont le sang peut dissoudre à peu près toute substance connue.

martin julien a dit…

C'est génial : personne ne relit personne, et l'avoue dans la plus grande décontraction, tout en y allant de sa petite redite.

Bravo les mecs, vous êtes de sacrés culottés!

CyberPi a dit…

Juste pour info, la Terre du Milieu c'est bien la notre. Tolkien dit quelque part qu'on serait au 6è ou 7è age (le SdA se déroule à la fin du 3è). Du coup la gravité est vraisemblablement la même...

Unknown a dit…

Encore une super note :) j'espère que la prochaine fois tu nous expliquera pourquoi les nains ne peuvent pas tenir debout dans ces putains de tonneaux c'est ridicule.

Je tenais juste à préciser que la Terre du milieu est un continent qui se trouve sur une planète nommé Arda. Il faut donc comparer la gravité en Arda avec celle de la Terre et non pas la gravité de la Terre du milieu avec celle de la Terre mais peu importe on s'en fout professeur.

vincent Tovaritch a dit…

Tfason une bestiole immense de feu qui habite au fond d'un trou et un vieux clodo moisi qui fait des tours tout pourris et qui en quelque jours devient le cousin de Dumbledore c'est déjà limite niveau crédibilité scientifique. Pourquoi gâcher un des meilleurs passages d'un des meilleurs classique du Fantastique avec des considérations scientifiques qui n'ont pas lieu d'être, c'est comme se demander comment font les schtroumpfs pour vivre dans des champignons géans tout au long de l'année ou comment de simples humains font la nique à tout plein de goaulds bien plus nombreux et bien mieux équipés... Pourquoi expliquer les choses qui ne doivent pas être expliqués?

Yowane a dit…

Le prof', il considère que les mecs tombent dans le vide, ce qui les fait accélérer indéfiniment ; mais ce n'est pas vrai a priori dans les terres du Milieu donc la vitesse de chute est limitée.
En plus le moustachu là, il prend la valeur de g sur Terre, rien ne prouve que ce soit la même dans les terres du milieu.

Alec Eiffel a dit…

Chouette ! Un article sur Star Wars II où vous pourriez nous expliquer pourquoi les jedis acceptent une armée inespérée basée sur le clone du... Bras droit du Grand méchant.
Ma théorie personnelle est que les jedis sont de sombres buses (inhumains, bigots, pro esclavagiste et bouffés par la technologie) qui ne méritaient que ce qui leur est arrivé. A mon avis Yoda a du se suicider sur Dagoba tellement il avait la hachouma.

Jérôme Dab a dit…

Un article à lire pour rebondir :
http://www.nioutaik.fr/index.php/2014/01/14/659-la-physique-des-films-cest-vraiment-nimporte-quoi

Gen a dit…

@Marion
Bien joué prof, bien joué le coup du balrog en caleçon... dur d'oublier cette image maintenant T_T

Willy elgatito a dit…

Je ne comprends pas qu'on puisse passer du temps à décortiquer et réfuter par la science un film fantastique. Vous êtes vraiment tordus les Geeks.

aloisdelacomble a dit…

Super article ! Il aurait aussi fallu tenir compte des forces d'inertie dans le calcul et de la non uniformité du champ de pesanteur lorsqu'on s'approche autant du centre de la Terre (ce qui n'aurait fait qu'aggraver la vitesse de nos deux compères.

D'ailleurs, je me disais justement ça en regardant Le Hobbit l'aut' jour au cinoche... ET L'EQUATION DE LA CHALEUR ?
Nan mais sérieux, le nain est à 50 cm de la flamme, mais non, le rouge ne l'a pas touché, il ne prend pas feu...
En prenant uniquement en compte l'aspect conductif (je sais pas faire avec la convection ^^"), on a une équation du type mu.c.dT/dt = Lambda.Laplacien(T) si mes souvenirs sont bons, donc en gros, pour foutre 100 degrés à un nain à 50 cm, si il est déjà à 30 degrés,
il faut delta t = mu.c/lambda.70.0,5²... par contre j'ai plus les constantes >_<

Unknown a dit…

Première note un peu nulle. Le sujet est un peu pourrit. Et il faut l'avouer en partant de l'hypothèse un peu idiote que la physique est parfaitement respecté en terre du milieu le film est plus proche de ce qui arriverais que le calcul présenté. Le balrog n'est pas une boule de densité homogéne. AU vue de l'envergure de ses ailes (elle on l'air fonctionnelles) il doit etre capable de planner un peu et ralentir ça chute. Surtout que la taille du Balrog n'est pas négligeable devant les dimension de la grotte autour de lui. Il faut considérer interaction air/balrog/parois. Il y a de quoi faire un thèse la dessus au vu de la difficulté des calcul.
Tout cela pour dire que je tablerais plutot sur 50m que sur 700m. Ce qui est compatible avec la taille du fouet dans le film.
Je rajoute que la densité du balrog est un sujet de discussion à lui tout seul : est-il crédible de supposer qu'une créature de flamme a la densité d'un homme ? Je pense qu'ils sont beaucoup moins dense.

Tout cela pour dire que c'est la première note qui entache un blog qui jusque là avait fait un sans faute dans le mélange de l'humour et un propos scientifique assez juste.

aldanjah a dit…

bien vu !
moralité : le cerveau doit être laissé à l'entrée du cinéma lorsqu'on se lance dans le visionnage d'un blockbuster

Solaris a dit…

Quelques hypothèses pour défendre Peter Jackson:
- S'il le Balrog est en combustion, il produit sans doute des gaz qui lui servent de propulseur et ralentissent sa chute.
- Le Balrog est un être dont la densité n'est pas préscisée,s'il elle est relativement faible les frottements deviennent vites non négligeable.

Thomas Vergnaud a dit…

En effet tout ceci est bien nombriliste...

A quel moment Tolkien établit la variable G pour son realm? Car oui G est une variable... en fonction de l altitude par exemple... mais surtout en fonction de la planète... A t il précisé également l'épaisseur du manteau "terrestre"? d ailleurs cette planète est elle seulement ronde?

La densité du Balrog... pourquoi pas... mais son volume surtout... comment peut on seulement imaginer qu on est face à une chute libre ici? c'est du parachutisme! et du parachutisme avec courant ascendant... car oui j ose supposer que l air chaud monte également dans le realm de Tolkien...

Et puis bon, vous avez vu ces grands trucs dans le dos du balrog? levez la tête, y en a plein le ciel des bestioles avec ce genre d attributs... et devinez quoi... ça les aide a rester en l air justement... magique.

Vincent a dit…

Mouhahaha si tua avis lu le Silmarillion Thomas, tu saurais que la Terre du Milieu est ronde...

Gwenn Corbin a dit…

quand Gandalf et le balrog tombe au fond du gouffre, il traverse de l'eau et trouve l'escalier sans fin qui mène a la tour de durin au sommet de Celebdil.
j'ai pas trop compris pourquoi considéré que le balrog continu ça chute alors qu'il est accroché a Gandalf c'est pas logique.

Gabriel Tâch a dit…

Après avoir bien rien - encore une fois! encore! - je viens de me rendre compte que Madame Balrog est veuve à cause de Gandalf :-(.

Olivier a dit…

Et personne n'a pensé au cameraman qui filme la chute ?
Un pro, un vrai pro je vous dis !
Saluons son dévouement (ils sont peut-être plusieurs ?)
:-)

Meta Marron a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Unknown a dit…

Euh... plus d e10 jours après la publication du post... je viens mettre mon grain de sel(sable)

Bon, j'ai vu les films mais pas lu les bouquins... et je n'ai pas fais non plus de grandes études donc je vais peut être (surement) dire un tas de bêtises... mais je me lance!

Chère prof que j’apprécie grandement... toute ces hypothèses scénaristiques et ces calculs savants sont valable sur terre, la notre, la planète bleue... Mais qui peu affirmé que l’œuvre de Tolkien ce passe sur notre astre?
Si c'est ailleurs dans l’univers, qui peut affirmé que les lois de la physique y seraient identiques?

Bon, après moi je part du principe que lorsqu'on approuve le fait que l'histoire commence avec un anneau qui s'adapte à la morphologie de celui qui le porte on peut tout entendre....

hatem oumahra a dit…

lool s fany

http://reseausale.blogspot.com/

Hamid a dit…

Bonjour à tous !

Comme le souligne certains, le modèle proposé ici est incomplet puisqu'il ne prend pas en compte plusieurs chose :

- La force de frottement de l'air qui augment pendant la chute (la pression atmosphérique s'accroit avec la profondeur) qui n'est pas négligeable à grande vitesse !

- Le calcul de la vitesse de la chute libre ne prend pas en compte la variation de la valeur de g. En effet, la force gravitationnelle est une force conservative et dérive donc d'une énergie potentielle. Le théorème de Gauss nous permet de simplifier énormément les calculs ! (je vous renvoie à vos cours sur les champs électrostatiques par exemple)

Pour faire vite, en considérant la Terre du Milieu comme une boule homogène de masse volumique p et de rayon R et G la constante gravitationnelle. La valeur de g en un point donné lors de la chute est linéaire et peut s'écrire comme

g = A.r

où A est une constante prenant en compte G et p) et r la distance entre le centre de la Terre du Milieu et Balrog.

On voit aisément que si on se rapproche du centre de la Terre, r diminue et donc g aussi ! Alors "l'accélération de la chute diminue".

*entend les mouches voler* ... -_-'

je serai un très bon prof je crois !

Devis Peinture a dit…

Bienvenue chez Entreprise Peinture Déco, Plus de 20 ans d'expérience
Devis Peinture - Entreprise Peinture-Déco
www.entreprisepeinturedeco.fr/devis-peintures/devis-peinture/
Besoin de conseils avant de faire votre choix entre plusieurs devis de peinture ? Pour cela, il est très important de vous assurer de la fiabilité de l'entreprise à ...

Thomas Schumpp a dit…

Sympathique billet comme d'hab !!!

Le plus remarquable (désolé chère profe) c'est le nombre de commentaires et l'investissement émotionnel qui les accompagne. Très intéressant !

Si Gandalf fait mieux que l'évolution, tu ne voudrais pas tenter un post genre mega d'actu, politique et bien polémique (théorie du genre à l'école ou autres). Histoire de voir qui de l'évolution, des Terres du Milieu ou d'une actu chaude provoque le plus d'investissement dans les comments ?

Merci encore

Uryel a dit…

Très marrante, cette note, et plus encore les commentaires je crois :P

Bon alors déjà, réglons le problème de suite : la Terre du Milieu n'est PAS ronde à l'époque du Seigneur des anneaux. Il s'agit bien de notre monde, mais dans un passé hypothétique où il était PLAT. C'est bien des siècles après que le monde est devenu rond : les Valar (sans S, la marque du pluriel c'est le R, le singulier étant Vala, un peu comme Maiar / Maia), avec un p'tit coup de main d'Eru, ont fait 2-3 modifs. Ce n'est jamais mentionné directement dans le Silmarillion, mais il est clairement expliqué qu'on ne peut plus atteindre Valinor en naviguant vers l'ouest puisque le pays a un peu été déplacé et qu'on a dû faire quelques ajustements topographiques. A la place on arrive maintenant à l'est. Donc le monde est DEVENU rond.

De là, on peut facilement bidouiller les lois de la physique, hein. Genre un magicien à réaction qui dépasse la vitesse limite due au frottement de l'air, un Balrog en mousse qui tombe moins vite grâce à sa grande surface de frottement et sa masse relativement faible, une énergie cinétique quasi-nulle à l'impact en bas, une constante de gravité à la place d'une variable, etc, etc...

Et pour ce qui est de finir en haut de la montagne, faudrait pas oublier que la chute s'est terminée dans les salles profondes du Khazad-Dûm, perdues depuis longtemps... A cause d'une nidification de Balrog. Du coup, le Grand Escalier qui va des racines de la montagne à son sommet avait été scellé, perdu, oublié. Mais il existait toujours, et le Balrog, qui avait quand même bien eu le temps de fouiller le coin, ben il savait où il était et l'a pris pour remonter. Gandalf l'a suivi et s'est battu plusieurs jours avec lui dans l'escalier puis sur la montagne elle-même. La chute, elle, ne dure pas plusieurs jours. Mais il doit bien falloir 2-3 jours à un vieillard pour grimper un escalier de plusieurs kilomètres de haut, surtout s'il se bastonne avec une créature de taille "Géante" qui se faufile comme elle peut dans un escalier conçu pour des créatures de taille "Petite" ;)

Nik FFK a dit…

HAHA mortel !!

Pauline a dit…

Ah, je ne suis pas la seule à tiquer sur l'ustensile du Balrog qui est bien un fouet (ou un fléau, ou un martifouette) mais pas un lasso !!!

ça me rappelle la sortie de ce chédeuvre qu'est Indiana Jones 4, plusieurs magazines avaient titré "L'assaut final".

Namkkrof Forkkman a dit…

Salut á tous !

Bravo pour cette note aussi cocasse que puissante, compte tenu de tous les commentaires (+1) !

Bon, déjà, on dit LE Balrog parce que quand on eu la chance de survivre à une rencontre même lointaine avec l'un d'entre eux en ayant conservé son intégrité physique et psychologique on est assez content et on espère juste qu'il n'a pas de petit frère ...
Et pour les plus rares qui en auraient rencontré deux ou plus, je suis sûr qu'ils ont autre chose à faire que d'écrire des histoires ...

L'ustensile est bien un fouet et il a exactement la bonne longueur comme expliqué ci-après.

Le point important, et cela a été évoqué, c'est qu'il y a de la magie à l'œuvre ici !!!

Cela dit, pas comme dans dans les JDR avec des sorts tout faits et limités ...

En fait la magie permet justement de transformer la réalité pour la plier à sa volonté.

Les résultats dépendent de la puissance, de la créativité, des croyances ainsi que des techniques du mage. Voler est assez difficile mais ralentir ou accélérer sa chute est plus simple. Pour que l'épée suive à la bonne vitesse, il suffit d'y penser !

A compétences égales le combat tourne à l'endurance.

JRR et Pete connaissent bien ces sujets et leur magie est grande.

D'ailleurs grâce à vous je viens de comprendre que la forme de magie la plus puissante sur notre terre est sans doute le cinéma (après la vie, le web et la conscience peut-être) !!!

AlienZgore a dit…

Alors pour commencer cette longue explication longue vie au fantastique et a mort les loie qui régissent notre univers !!!
Alors deja comme ça a été dit auparavent... a moin que tu crois que Peter Jackson ait fait un documentaire..... lotr c'est de la fantaisi :)

Ensuite si on part dans un raisonnement physique et bien allons y :D
Pour commencer le Balrog est immense (si tu as regardé le film tu devrais le savoir) il a aussi des ailes ou pas (opinion changeant celon son millieux de vie, le nombres de neuronnes présent dans leurs aires primaire) et cette créature et faite d'ombre et de feu.... tous ces attributs peuvent laisser penser que le balrog ne puisse pas atteindre la vitesse hallucinante énoncé :) de plus le trou dans lequel il tombe et bien trop petit pour que ce soit une chute lire :/ pck une chute libre quand on se prend un mur bennnn c'est plus une chute libre x)
Donc ensuite le magicien qui tombe like a tarlouse ba c'est un magicien donc qui dit magicien dit ? .......
Je te le dit pck en physique tas pas du aprendre U_u DES POUVOIRS !! Et oui gandalf a donc put augmenter sa vitesse :) c'est magique nan ? ; )
Bon ensuite pour les yeux je suis d'accord enfin presque pck ses yeux sont en feux (énorme blague : o)
Et donc si lidiot inculte qui ses fait chier a faire des calcul théoriquement juste mais fantastiquement exacerbent c'était plongé un peut plus dans l'univers du seigneur des anneaux il aurait fermé sa geule de vieux con aiggris et si il voulait un truc réel quil bouge son cul terreu de son siege d'ordinateur et quil sorte de chez lui !!!!!!!!
Mais j'ai quand même trouvé ça drole :p

Désolé pour les personne ayant subit un afront pendant la lecture, pour les fautes d'orthographe, pour la vulgarité et pour la véridicité véridict de ma réponse.

AlienZgore a dit…

Ils étaient déja tous mort

AlienZgore a dit…

Si la gravité nétait pas la même ils auraient je pense un masse musculaire surdévellopée ou alors ils sauterais pour marché

AlienZgore a dit…

Une*

AlienZgore a dit…

Mouahahahah avant de louvrir sache que l'europe n'est pas rond --'
Arda

AlienZgore a dit…

Pareil quaprès a tu déja vu que la variable G sur d'autre planète ou satellite.. bon on est daccord que sur la lune on arrive pas a y marcher normalement ? Alors a moin que tu ais vu frodon est sam sautiller pour aller au mordor ? Je pense que la variable g ne peut être autre chose que la notre

AlienZgore a dit…

Moralit : il faut laisser son cerveau a l'entrée de ce site ?

AlienZgore a dit…

Les ailes aussi sont un débat mais surtout la possibilité de faire quoi que ce soit avec car le trou et trés petit (par rapport au balrog)

AlienZgore a dit…

Je te laisse faire cette expèrience de tenir debout dans une rivière, attaqué par un détachement d'orc et ensuite je comprendrais si c de cela que tu parle :) oubli pas de mettre un sac avec au moin 60 kilo dedans pour arme amure et tous le reste :)

AlienZgore a dit…

Mdrrr c trop ça un commentaire du 23 janvier dit que la terre du millieux est ronde (déja je sais même pas comment il a osé parler...) et 10 commentaire avnt je vous signal que la terre du millieux et un continent x)

AlienZgore a dit…

Va regarder tes doc sur les animaux en train de niquer je t'assure que rien d'imprévu ne piquera t pauvre yeux : )

AlienZgore a dit…

Nan c surtous que c UN MAGICIEN

AlienZgore a dit…

Gandalf n'est pas accroché au fouet je t'invite a aller regarder le film pls :)

AlienZgore a dit…

Ils marchent comme neil astrong dans le film ?

AlienZgore a dit…

Jéspère que tu t'es excusé apres ?

Sovania a dit…

Je m’arrête très souvent sur votre site que j’apprécie beaucoup, cela me permet de m’évader et de penser à autres choses....Que du bonheur !! Merci.

voyance gratuite par mail

Xian Robert a dit…

Ralala si on se met a chercher de la vraisemblance dans tout les romans ouvaton? C'est comme si dans les polars on s'enfilait un ouiski chaque fois que le détective il le fait ... et bien EN VRAI je te dis pas la tronche de l'enquète ...
Zavez jamais entendu parler du concept de "suspension of disbelief" ou d'après Samuel Taylor Coleridge (quétait pas le premier couillon venu faut préciser puis qu'il est poeeete et anglais) selon lequel le lecteur de fiction ACCEPTE de croire ... même l'invraisemblable! D'ou le Balrog!

Yann C. a dit…

Je découvre votre blog à l'instnat ou j'écris. Et la question que je me pose c'est : est-ce vous qui faites ces petites bd ?? Je pense que je trouverais la réponse au fil de ma lecture (suite du blog) mais honêtemment c'est super bien dessiné ! j'apprécie beaucoup, je passe un bon moment. Merci à vous.
Auvairniton Bourgrire